Politique Société

La Fabrique Ecologique et les élections de 2017

Publié le 26 juin 2019

Accueil > Publications > La Fabrique Ecologique et les élections de 2017

Article publié - N°1

En 2017, La Fabrique Ecologique a mobilisé son réseau d’experts afin de contribuer activement au débat sur l’écologie dans le cadre des élections présidentielles et législatives. Son objectif : faire que les débats sur les questions écologiques soient abordés largement et avec le plus de sérieux et de rigueur possible. Son dispositif « LFE 2017 » s’est décliné à la fois à travers des événements et des publications qui s’appuient sur ses principes fondateurs : pluralisme, transpartisan, rigueur.  

LES FAITS ET LES CHIFFRES

Lors de la campagne présidentielle de 2017, La Fabrique Ecologique a mobilisé son réseau de près de 700 experts, non pas pour évaluer les programmes des candidats, mais pour décrypter en temps réel et sur une base objective les arguments ou affirmations figurant dans le débat public.
Chaque publication rappelle la réalité des faits, les chiffres et le contexte juridique et réglementaire des sujets abordés lors de la campagne électorale et liés à l’écologie et au climat. 
 
  • Flash n° 1   :  La compétitivité entre énergie renouvelable et nucléaire  
  • Flash n° 2  :  La consultation sur Notre-Dame-des-Landes
  • Flash n° 3  :  L’idée d’une taxe carbone aux frontières de l’Europe
  • Flash n° 4  :  L’écologie dans cette période de débat préélectoral
  • Flash n° 5  :  L’interdiction des produits contenant des perturbateurs endocriniens 
  • Flash n° 6  :  Allemagne : un lien entre sortie du nucléaire et hausse des émissions ?  
  • Flash n° 7  :  Débat de la primaire de la gauche : des questions aux candidats pas vraiment au point 
  • Flash n° 8  :  Les énergies marines renouvelables en France 
  • Flash n° 9  :  Pollution de l’air : la faute au charbon allemand ? 
  • Flash n° 10 : Coût, acceptabilité et risque sanitaire de l’éolien : où en est-on ?

 

 

LES PROPOSITIONS DE LA FABRIQUE ECOLOGIQUE

La Fabrique Ecologique et son réseau d’experts ont présenté lors de la campagne présidentielle de 2017 « 14 idées et mesures concrètes suggérées aux candidats pour le prochain quinquennat ».   
 

L’ensemble de ces propositions est accessible en cliquant ICI

 
  • Proposition 1  :  Supprimer d’ici 2022 les situations de « pauvreté énergétique » 
  • Proposition 2  :  Rénovations énergétiques de logements : un programme, une marque
  • Proposition 3  :  Une loi de transition vers la mobilité durable 
  • Proposition 4  :  Une approche globale pour changer la place de la voiture en ville 
  • Proposition 5  :  La programmation pluriannuelle électrique : le principe du « un pour un »
  • Proposition 6  :  Une pleine compétence aux régions pour les énergies renouvelables décentralisées 
  • Proposition 7  :  De véritables négociations collectives environnementales dans les territoires
  • Proposition 8  :  Un programme de reconquête agro-écologique et naturelle des sols artificialisés
  • Proposition 9  :  Un suivi obligatoire des produits bio, de qualité et de proximité dans les cantines scolaires
  • Proposition 10  :  Un dossier éco-citoyen de la maternelle à la terminale
  • Proposition 11  :  Un réseau de lieux dédiés et labellisés pour éduquer à la biodiversité
  • Proposition 12  :  Rendre concrète l’économie circulaire par l’affichage de la durée de vie des produits
  • Proposition 13  :  Plafonner, en vue de leur suppression, les dépenses fiscales défavorables à l’environnement
  • Proposition  14  : Confirmer et amplifier la trajectoire du prix du carbone 

Climat

Politique Société

Territoires

Les communes, les intercommunalités et l’action climatique : comment accélérer la réduction des émissions de gaz à effet de serre

LIRE LA NOTE

Notes ouvertes au débat collaboratif - Publié le 20 novembre 2019

Synthèse

La nouvelle Note de La Fabrique Ecologique "Les communes, les intercommunalités et l'action climatique : comment accélérer la réduction des émissions de gaz à effet de serre" issue du groupe de travail présidé par Géraud Guibert est désormais disponible en ligne.
Chacun le sait, les collectivités locales jouent un rôle majeur en matière d’émissions de gaz à effet de serre et prennent de nombreuses initiatives. Les acteurs territoriaux se mobilisent de plus en plus, en France comme dans le monde. La question est alors de savoir si ces actions sont suffisantes pour être dans la ligne des objectifs fixés par l’accord de Paris.

Politique Société

Petits déjeuners de la Fabrique Écologique : Catherine Larrère

LIRE

Article publié - Publié le 31 octobre 2019

Synthèse

Ce mardi 22 octobre 2019, le Café Imago nous accueillait à nouveau pour une édition des petits déjeuners autour du thème « Comment réussir la transition écologique ». Notre invitée était Catherine Larrère, philosophe et professeure de philosophie émérite spécialisée dans les questions afférentes à l’écologie et à l’éthique environnementale.

 

La première partie de son intervention était portée sur la déconstruction des cadres de pensée qui régissent l’action politique et la transition écologique. En s’appuyant sur une citation de Saint-Simon, la philosophe a établi que les cadres politiques et le langage commun aux politiciens et aux scientifiques seraient propices à l’administration des choses plutôt qu’au gouvernement des Hommes. Ainsi, elle a demandé davantage de prudence lors de la reconnaissance a priori de liens de causalité entre différents phénomènes tels que la raréfaction des ressources ou la surpopulation et le réchauffement climatique. Bien que légitimes, ces réflexions effaceraient, selon la philosophe, la place écrasante des inégalités environnementales et sociales dans la réussite de la transition écologique. 

 

Retrouvez un compte-rendu détaillé de l'évènement ici: