Agriculture

Économie, Finances

Les leviers économiques de la transition agroécologique. Une opportunité pour produire et vendre autrement

 

 

Publié le 10 mars 2015

Accueil > Publications > Les leviers économiques de la transition agroécologique. Une opportunité pour produire et vendre autrement

Note définitive - N°5

Cette note est issue des travaux d’un groupe de réflexion réuni dans le cadre de La Fabrique Ecologique entre septembre 2013 et septembre 2014.
TÉLÉCHARGER LA NOTE

Signataires

•Capucine Laurent, Directrice Associée de BeCitizen du Groupe Greenflex, Co-Présidente du groupe de travail
•Catherine Golden, Manager, BeCitizen du Groupe Greenflex, Co-Présidente du groupe de travail
•Alain Guillemin, Administrateur indépendant et ex-directeur général, Terrena
•Julien Fosse, Chef du bureau de l’agriculture au Commissariat général au développement durable (CGDD), Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie
Conformément aux règles de La Fabrique Ecologique, seuls les signataires de la note sont engagés par son contenu. Leurs déclarations d’intérêts sont disponibles sur demande écrite adressée à l’association.

 

Autres membres du groupe de travail

• Julien Aubrat, Chef service Agronomie et Environnement, APCA
• Michel Auzet, Responsable Environnement, Crédit Agricole
• Guilhem Chéron, Co-fondateur et directeur, La Ruche qui dit Oui
• Franck Coste, Directeur général adjoint, Vivescia
• Christophe Couroussé, Directeur communication & marketing stratégique, Terrena
• Elsa Delcombel, Chef du bureau de la stratégie environnementale et du changement climatique, Ministère de l’Agriculture
• Diane Doré, Directrice Echanges Extérieurs et Agriculture, ANIA
• Laura Farrant, Chef de projet Environnement, ANIA
• Sidney Flament-Ortun, Ingénieur d’étude, Ex-institut national de la consommation
• Laurent Francony, Directeur Qualité-Sécurité-Sociétal-Environnement, Système U
• Anne Génin, Marketing Director & Sustainability Biscuit Category, Mondelez International
• Serge Le Bartz, Président, UFM (CECAB)
• Denis Longevialle, Secrétaire général, IBMA France
• Gilles Maréchal, Directeur, Réseau Farre
• Mikael Naitlho, Responsable du service formation développement, APCA
• Elizabeth Pastore-Reiss, Directrice, Ethicity (Greenflex)
• Patricia Piriou, Managing directeur, Triodos Finance
• Stanislas Pottier, Directeur Développement Durable, Crédit Agricole
• Claudine Quentel, Directrice Qualité des produits frais traditionnels, Casino
• Rémi Rocca, Manager Achats-Qualité, McDonald’s
• Christian Rousseau, Président Délégué à l’agriculture, Vivescia
• Charles Vaury, Ex- secrétaire général, IBMA
• Jeanne Zeller, Ingénieur Filières Agricoles, McDonald’s

 

Relecture

Cette note a été discutée par le comité de lecture de La Fabrique Ecologique, composé de Guillaume Duval, Géraud Guibert, Marc-Olivier Padis, Guillaume Sainteny et Lucile Schmid.
Elle a été relue et fait l’objet de suggestions et de conseils de la part des personnalités suivantes :
• Étienne Gangneron, éleveur dans le Cher et Président de la Commission agriculture biologique de la FNSEA
• Dominique Lepilleur, agriculteur en polyculture élevage en Normandie
• Jean-Marc Petat, directeur de la communication de BASF France
Elle a enfin été validée par le Conseil d’administration de La Fabrique Ecologique du 16 septembre 2014.
Le groupe de travail, par la voix de sa présidente, Capucine Laurent, tient à remercier tout particulièrement Catherine Golden, Alain Guillemin, et Géraud Guibert, sans qui ce projet n’aurait jamais vu son terme.
 
Conformément aux règles de La Fabrique Ecologique, la note a été ouverte aux commentaires jusqu’à la fin du mois de décembre 2014 sur le site de l’association (www.lafabriqueecologique.fr) afin de recueillir l’avis et les propositions des internautes. Parmi les amendements et les contributions reçues, des suggestions M. Philippe Stoop (ITK) ont été retenues.
La version définitive, présentée ci-dessous, prend en compte en outre les remarques formulées lors de l’atelier co-écologique organisé le 1er octobre 2014 à AgroParisTech.
La Fabrique Ecologique tient à remercier l’ensemble des contributeurs pour leurs remarques et commentaires avisés qui ont permis d’améliorer cette publication.

Agriculture

Biodiversité

Territoires

Les Controverses Écologiques: Comment cohabiter avec les animaux

LIRE LA NOTE

Notes ouvertes au débat collaboratif - Publié le 17 février 2020

Synthèse

Le 13 février en partenariat avec Sorbonne Développement Durable, se déroulait la 5ème édition des Controverses Ecologiques. Le débat : « Comment cohabiter avec les animaux » a été animé par Laurent Simon, professeur de géographie à l’Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne. Pour traiter de ce sujet, trois personnalités ont été conviées : Alizé Berthier, docteure en géographie de l’Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne ; Gilles Luneau, écrivain, journaliste spécialiste de la PAC et réalisateur ; Anne-Cécile Suzanne, agricultrice et consultante.
Lors de l’introduction de l’événement, Laurent Simon a rappelé que le regain d’intérêt pour cette question était dû à plusieurs facteurs dont l’effondrement de la biodiversité ou encore la crise des modes de production. Selon lui, le recul de la place du sauvage conduit paradoxalement à une multiplication des espaces de rencontre entre humain et non-humain. Il a par la suite relayé les questions de la Controverse : qu’entend t-on par cohabitation ? Quel lien intime autour de ce qui fait société et politique ? L’animal est-il au cœur des débats et d’évolutions fondamentales ?

 

Retrouvez un compte-rendu détaillé de l'évènement ici:

Consommation

Économie circulaire

Économie, Finances

Quelle voix pour l’environnement dans l’entreprise ?

LIRE LA NOTE

Note définitive - N°36 - Publié le 31 janvier 2020

Synthèse

Suite au vote définitif de la loi « Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises » dite loi PACTE, l’article 1833 du Code civil dispose que non seulement « Toute société doit avoir un objet licite et être constituée dans l'intérêt commun des associés » mais aussi que « La société est gérée dans son intérêt social, en prenant en considération les enjeux sociaux et environnementaux de son activité ».
Les enjeux sociaux sont portés dans l’entreprise notamment par les instances représentatives du personnel, y compris dans des conseils d’administration. Mais quid des enjeux environnementaux ?