Territoires

Réparer la ville pour une régénération des lotissements

Publié le 23 septembre 2019

Accueil > Publications > Réparer la ville pour une régénération des lotissements

Note définitive

67.000 hectares par an : c’est la surface moyenne artificialisée chaque année en France. Ce mouvement s’accélère depuis le début des années 1990 et ses conséquences dramatiques sont de mieux en mieux documentées : perte des terres agricoles, diminution des ressources en eau  potable, contribution aux phénomènes d’inondation, appauvrissement de la biodiversité, allongement des distances domicile-travail générant une hausse des émissions de CO2, hausse des dépenses d’équipements et de services publics, etc.
TÉLÉCHARGER LE PDF
Cette note est issue des travaux d’un groupe de réflexion réuni dans le cadre de La Fabrique Ecologique entre janvier 2017 et octobre 2018.

 

Signataires                 

  • Christine Leconte Présidente de l’Ordre des architectes d’Île-de-France, Présidente du groupe de travail

  • Bertrand Nicolle Urbaniste, chargé des relations institutionnelles de l’Ordre des architectes d’Île-de-France, rapporteur du groupe de travail

  • Michel Audouy Secrétaire général de la Fédération Française du Paysage

  • Luc Gwiazdzinski Géographe

  • Julien Moulard Urbaniste

Conformément aux règles de la Fabrique Ecologique, seuls les signataires de la note sont engagés par son contenu. Leurs déclarations d’intérêts sont disponibles sur demande écrite adressée à l’association.

 

Autres membres du groupe de travail

  • Eric Aleyat-DupuisEx-directeur de SNL Prologues

  • Daniel Cueff – Maire de Langouët, mandaté par le réseau BRUDED

  • Pascale D’Anfray-LegendreArchitecte-urbaniste

  • Pascale PoirotPrésidente d’honneur de l’UNAM, ex-présidente

Personnes rencontrées dans le cadre de ces travaux

  • Jacques DrouhinMaire de Flagy, président des maires ruraux du 77

  • Frédéric BonnetArchitecte et urbaniste, Grand Prix de l’Urbanisme 2014

  • Raphaël BessonExpert en socio-économie urbaine et docteur en sciences du territoire, Directeur de l’agence Villes Innovations

  • Fabien GantoisArchitecte, enseignant à l’ENSA Paris La Villette et expert pour le programme expérimentation Europan du PUCA

Relecture

Cette note a été discutée par le comité de lecture de La Fabrique Ecologique, composé de Nicolas Blanc, Guillaume Duval, Marianne Greenwood, Géraud Guibert, Catherine Husson-Traoré, Joël Roman, Guillaume Sainteny et Lucile Schmid.

Elle sera relue et fera l’objet de suggestion de la part de la personnalité suivante :

  • Sonia de la Provôté – Sénatrice du Calvados

  • Louis Henry – Responsable territoires et développement durable à l’institut CDC

  • Olivier Razemon – Journaliste, auteur de « Comment la France a tué ses villes »

 

Agriculture

Biodiversité

Territoires

Les Controverses Écologiques: Comment cohabiter avec les animaux

LIRE LA NOTE

Notes ouvertes au débat collaboratif - Publié le 17 février 2020

Synthèse

Le 13 février en partenariat avec Sorbonne Développement Durable, se déroulait la 5ème édition des Controverses Ecologiques. Le débat : « Comment cohabiter avec les animaux » a été animé par Laurent Simon, professeur de géographie à l’Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne. Pour traiter de ce sujet, trois personnalités ont été conviées : Alizé Berthier, docteure en géographie de l’Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne ; Gilles Luneau, écrivain, journaliste spécialiste de la PAC et réalisateur ; Anne-Cécile Suzanne, agricultrice et consultante.
Lors de l’introduction de l’événement, Laurent Simon a rappelé que le regain d’intérêt pour cette question était dû à plusieurs facteurs dont l’effondrement de la biodiversité ou encore la crise des modes de production. Selon lui, le recul de la place du sauvage conduit paradoxalement à une multiplication des espaces de rencontre entre humain et non-humain. Il a par la suite relayé les questions de la Controverse : qu’entend t-on par cohabitation ? Quel lien intime autour de ce qui fait société et politique ? L’animal est-il au cœur des débats et d’évolutions fondamentales ?

 

Retrouvez un compte-rendu détaillé de l'évènement ici:

Énergie

Politique Société

Territoires

Réunion annuelle des experts de La Fabrique Écologique

LIRE

Article publié - Publié le 4 février 2020

Synthèse

Légende: Membres du Bureau de La Fabrique Ecologique, composé de gauche à droite de: Lucile Schmid, Géraud Guibert, Anahita Grisoni et Thierry Libaert Crédit photo: Guillaume Buttin
Une quarantaine d'experts de La Fabrique Écologique se sont réunis comme chaque année pour revenir sur les réalisations de l’année passée et discuter des améliorations possibles pour l’année à venir. Le bilan 2019 de La Fabrique Écologique est enthousiasmant: les événements organisés ainsi que les publications ont permis aux propositions des experts de résonner dans plusieurs sphères, les thèmes abordés se sont diversifiés et de nouveaux formats comme les études ont été développés. Les discussions avec la salle ont porté sur les manières dont La Fabrique Ecologique peut élargir son champ d’influence et notamment auprès des entreprises et des autres associations dans l’écologie. La volonté de traiter des thèmes autres que la politique et la santé environnementales dans la rubrique Œil et celle d'aborder de nouvelles questions dans les Notes comme celle du chauffage électrique ont été affirmées.