Climat

Consommation

Économie circulaire

Économie, Finances

Numérique

Les monnaies complémentaires au service de la transition écologique

Publié le 7 avril 2018

Accueil > Publications > Les monnaies complémentaires au service de la transition écologique

Note définitive - N°26

Cette note est issue des travaux d’un groupe de réflexion réuni dans le cadre de La Fabrique Ecologique entre février 2017 et septembre 2017.
TÉLÉCHARGER LA NOTE Download an English version

Signataires

• Thomas BINET – Directeur Fondateur de Vertigo Lab, Président du groupe de travail
• Blandine CHENOT – Consultante transition écologique et sociétale
• Amélie COLLE – Chargée d’études chez Vertigo Lab
• Jean-François FAURE – Président Directeur Général de Veracash
• Christophe FOUREL – co-auteur du rapport « D’autres monnaies pour une nouvelle prospérité»
• Nastasia KEURMEUR – Chargée d’études chez Vertigo Lab
• Antoine LEVY – Salarié du Stück, monnaie locale de Strasbourg
• Florentin PINEAUD Etudiant, rapporteur du groupe de travail
Conformément aux règles de La Fabrique Ecologique, seuls les signataires de la note sont engagés par son contenu. Leurs déclarations d’intérêts sont disponibles sur demande écrite adressée à l’association.

 

Autres membres du groupe de travail

• Jérôme BLANC – Maître de conférences en économie à Sciences Po Lyon
• Marion CAUVET – Etudiante
• Christophe COURT – Avocat fiscaliste
• Wojtek KALINOWSKI – Co-dirigeant de l’Institut Veblen
• Emmanuelle MOESCH – Chargée de mission à l’Institut d’Economie Circulaire
• Dominique PICARD – Mouvement SOL
• Dante SANJURJO – Représentant de l’Eusko, monnaie locale du Pays Basque
• Valérie WEBER-HADDAD – ADEME

Personnes auditionnées dans le cadre de ces travaux

• Dominique DRON – Haute fonctionnaire
• Baptiste PERRISSIN-FABERT, Economiste

 

Relecture

Cette note a été discutée par le comité de lecture de La Fabrique Ecologique, composé de Guillaume Duval, Marianne Greenwood, Géraud Guibert, Catherine Husson-Traoré, Joël Roman, Guillaume Sainteny et Lucile Schmid.

 

Elle a été relue et a fait l’objet de suggestions et de conseils de la part des personnalités suivantes :
• François-Michel LAMBERT, député et président de l’Institut de l’économie circulaire
• Jean-Philippe MAGNEN, co-auteur du rapport « D’autres monnaies pour une nouvelle prospérité »
 
Elle a enfin été validée par le Conseil d’administration de La Fabrique Ecologique.
Conformément aux règles de La Fabrique Ecologique, la note a été ouverte jusqu’à la fin du mois de mars 2018 sur le site de l’association (www.lafabriqueecologique.fr).
La Fabrique Ecologique tient à remercier l’ensemble des contributeurs pour leurs remarques et commentaires avisés qui ont permis d’améliorer cette publication.

Consommation

Économie circulaire

Économie, Finances

Quelle voix pour l’environnement dans l’entreprise ?

LIRE LA NOTE

Note définitive - N°36 - Publié le 31 janvier 2020

Synthèse

Suite au vote définitif de la loi « Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises » dite loi PACTE, l’article 1833 du Code civil dispose que non seulement « Toute société doit avoir un objet licite et être constituée dans l'intérêt commun des associés » mais aussi que « La société est gérée dans son intérêt social, en prenant en considération les enjeux sociaux et environnementaux de son activité ».
Les enjeux sociaux sont portés dans l’entreprise notamment par les instances représentatives du personnel, y compris dans des conseils d’administration. Mais quid des enjeux environnementaux ?

Consommation

Économie, Finances

Numérique

L’obsolescence programmée vue par les consommateurs

LIRE

Article de l’Oeil - N°30 - Publié le 12 décembre 2019

Synthèse

Publié en mars 2019 dans Journal of Retailing and Consumer Services par G. Kuppelwieser, Phil Klaus, Aikaterini Manthiou et Othman Boujena, l’article « Consumer responses to planned obsolescence » interroge l’effet des stratégies d’obsolescence programmée sur les consommateurs.