Europe

Les enjeux écologiques des élections européennes

Publié le 15 juillet 2019

Accueil > Publications > Les enjeux écologiques des élections européennes

Article publié

L’écologie et le climat sont des enjeux majeurs des prochaines élections européennes, alors que les menaces deviennent de plus en plus concrètes et que l’action reste très insuffisante.
C’est pourquoi, comme lors de la dernière élection présidentielle, La Fabrique Ecologique, fondation pluraliste de l’écologie, entend agir pour que le débat public lors de ces élections porte au maximum sur ces sujets, à partir de propositions fortes, concrètes et atteignables. Nous versons ainsi au débat ce document, qui retrace sujet par sujet la situation, les enjeux, l’action menée, les perspectives d’avenir et les propositions possibles.
TÉLÉCHARGER LE DOCUMENT
Il s’agit aujourd’hui, au-delà des objectifs à plus ou moins long terme, de proposer au niveau de l’UE des dispositions pour l’action.
Huit mesures concrètes, applicables à court terme, fortes et structurelles s’en dégagent :
1) Un plan européen massif de relance de l’investissement explicitement consacré au climat et à la biodiversité;
2) Un « filet de sécurité carbone », pour protéger les économies européennes dans les secteurs concurrencés de manière déloyale par les pays refusant ou n’appliquant pas l’accord de Paris ;
3) Un fonds structurel européen « climat » de reconversion et de développement, alimenté notamment par la suppression des niches fiscales subventionnant les énergies
fossiles ;
4) Une procédure de surveillance renforcée, applicable aux États européens en situation de déficit excessif par rapport à leurs engagements internationaux en matière de lutte contre le changement climatique;
5) La taxation forfaitaire du kérosène pour les vols intra-européens ;
6) Un référendum d’initiative citoyen européen, avec un encadrement rigoureux et des règles plus souples lorsqu’il s’agit de propositions concrètes pour lutter contre le changement climatique et la protection de la biodiversité ;
7) Un comité indépendant de contrôle des conflits d’intérêt, chargé, sous l’égide du parlement européen, de valider la procédure suivie au regard des conflits d’intérêt pour toutes les décisions ayant des conséquences de santé publique;
8) Un étiquetage de la durée de vie moyenne estimée des produits, en commençant par ceux de la filière électrique et électronique.
Ces propositions, qui sont explicitées dans les fiches correspondantes de ce dossier, sont mises en débat avec les citoyens, conformément aux méthodes de La Fabrique Ecologique.
Elles vont faire l’objet d’une transmission et de discussions avec d’autres think-tanks français et européens.

Climat

Europe

International

Politique Société

Prendre sa vie en main. Le mouvement des jeunes pour le climat

LIRE

Décryptage - N°21 - Publié le 28 mai 2019

Synthèse

A la veille des manifestions lycéennes mondiales sur le climat, ce décryptage écrit à quatre mains par Paul Spence¹, lycéen actif dans le mouvement des jeunes pour le climat et Lucile Schmid², vice-présidente de la Fabrique écologique, revient sur les origines de ce mouvement, raconte le parcours d’engagement des jeunes, et prend le pari de son enracinement. Mais pour passer de l’interpellation à la naissance d’un véritable contre-pouvoir il est essentiel de définir alliances et contenu précis des revendications. Ainsi la parole des jeunes prendra une force nouvelle.

Europe

La politique environnementale européenne : Un rôle majeur d’impulsion, des résultats inégaux

LIRE

Décryptage - N°20 - Publié le 30 mars 2019

Synthèse

Sur plusieurs domaines, l’Union européenne (UE) a souvent été à l’avant-garde en matière d’environnement. Dans la lutte pour la préservation de la biodiversité ou la sécurité sanitaire environnementale, l’Europe s’est positionnée en leader dans les négociations internationales, ou du moins essaie de le faire. L’environnement est un sujet de vie quotidienne qui mobilise de nombreux citoyens européens, et les décideurs des 28 pays de l’Union sont obligés d’en tenir compte. Pourtant, les actions ne sont pas suffisamment à la hauteur des ambitions affichées.
Pour mieux comprendre ce paradoxe, ce décryptage examine l’intérêt de l’Union à prendre au sérieux cette thématique, et ses compétences en la matière. Il analyse les différents objectifs, passés et en cours, et les résultats obtenus, secteur par secteur. Il procède enfin à un examen des raisons des différences observées de résultats.