Climat

Économie circulaire

Numérique

Territoires

Les données, nouveau moteur de la transition écologique ?

Publié le 28 octobre 2018

Accueil > Publications > Les données, nouveau moteur de la transition écologique ?

Note définitive - N°29

Cette note est issue des travaux d’un groupe de réflexion réuni dans le cadre de La Fabrique Ecologique entre septembre 2017 et avril 2018.
TÉLÉCHARGER LA NOTE Download PDF (ENGLISH)

 Signataires

• Odile Ambry – Directrice de l’agence Tocsin, Présidente du groupe de travail
• Marie-Odile Charaudeau – Vice-présidente Alliance Big Data
• Lucile Hyon-Le Gourrierec – Senior advisor Big Data IBM
• Sophie Nicklaus – Conseil Fédéral d’Europe Écologie Les Verts (Comité des Outils Numériques)
• Amandine Prou – Pôle Data, Groupe La Poste
• Pierre Trendel – Chef de projet POP Up, Co-fondateur Mutualab Lille
• Antoine Trouche – Ingénieur Arts et Métiers, Sciences Po Paris
• Adèle Chasson – Rapporteuse
Conformément aux règles de La Fabrique Ecologique, seuls les signataires de la note sont engagés par son contenu. Leurs déclarations d’intérêts sont disponibles sur demande écrite adressée à l’association.

 

Autres membres du groupe de travail

• Robin Apolit – Chargé de mission méthanisation au SER
• Thomas Désaunay – Chargé de projet méthanisation chez FNE
 

Relecture

Cette note a été discutée par le comité de lecture de La Fabrique Ecologique, composé de Nicolas Blanc, Guillaume Duval, Marianne Greenwood, Géraud Guibert, Catherine HussonTraoré, Joël Roman, Guillaume Sainteny et Lucile Schmid.

 

Elle a été relue et a fait l’objet de suggestions et de conseils de la part des personnalités suivantes :

• Dirk Holemans – Conseiller municpal de Gand (Belgique)
Elle a enfin été validée par le Conseil d’administration de La Fabrique Ecologique.
Conformément aux règles de La Fabrique Ecologique, la note a été ouverte jusqu’à la fin du mois de juin 2018 sur le site de l’association (www.lafabriqueecologique.fr). La Fabrique Ecologique tient à remercier l’ensemble des contributeurs pour leurs remarques et commentaires avisés qui ont permis d’améliorer cette publication.

Territoires

Réparer la ville pour une régénération des lotissements

LIRE LA NOTE

Note définitive - Publié le 23 septembre 2019

Synthèse

67.000 hectares par an : c’est la surface moyenne artificialisée chaque année en France. Ce mouvement s’accélère depuis le début des années 1990 et ses conséquences dramatiques sont de mieux en mieux documentées : perte des terres agricoles, diminution des ressources en eau  potable, contribution aux phénomènes d’inondation, appauvrissement de la biodiversité, allongement des distances domicile-travail générant une hausse des émissions de CO2, hausse des dépenses d’équipements et de services publics, etc.

Biodiversité

Climat

Économie circulaire

Économie, Finances

Politique Société

Territoires

37ème Atelier Co-Ecolo : Quelle prise en compte de la voix de l’environnement dans l’entreprise ?

LIRE

Article publié - Publié le 18 septembre 2019

Synthèse

Ce mardi 17 septembre 2019, une cinquantaine de personnes étaient présentes à la Maison des Acteurs du Paris Durable pour participer à notre 37ème Atelier Co-Ecologique et débattre de la Note "Quelle prise en compte de la voix de l'environnement dans l'entreprise ?". Cet Atelier a réuni les membres du Groupe de travail dont la Note est issue, ainsi que deux grands témoins : Patricia Savin, Présidente d'Orée, et Pierre Victoria, Directeur Développement Durable chez Véolia.