Énergie

Mer et Littoral

Territoires

L’éolien offshore en France, un rattrapage indispensable.

 

 

Publié le 17 juillet 2019

Accueil > Publications > L’éolien offshore en France, un rattrapage indispensable.

Notes ouvertes au débat collaboratif

La nouvelle Note de La Fabrique Ecologique « L’éolien offshore en France, un rattrapage indispensable » issue du groupe de travail présidé par Florent Facq et Valentin Devriès est désormais disponible en ligne.
Avec près de 20 000 kilomètres de côtes, la France possède le deuxième plus grand espace maritime du monde, et le deuxième plus grand littoral en Europe, après le Danemark. Nous disposons ainsi du deuxième gisement éolien en mer européenne, avec une capacité évaluée à plus de 60 GW, ce qui correspond à 46% de la capacité du parc électrique actuellement installé en France….
TÉLÉCHARGER LA NOTE
Cette note est actuellement ouverte au débat collaboratif. Ceci signifie que chacun(e) peut contribuer à son amélioration en faisant des commentaires et surtout en proposant des amendements précis, soit ci-dessous ou par email à l’adresse contact@lafabriqueecologique.fr. À l’issue de cette période collaborative, le groupe de travail qui a rédigé le document initial se réunira une dernière fois pour retenir les amendements jugés pertinents. Leurs auteurs seront dans ce cas sollicités pour que leur nom figure, s’ils le souhaitent, dans la fiche de présentation de la note en tant que contributeur. La version définitive sera ensuite publiée. 
 
Membres du groupe de travail
• Florent Facq, Co-Président du Groupe de travail, Ingénieur
• Valentin Devriès, Co-Président du Groupe de travail, Ingénieur
• Anne Georgelin, Responsable de filières, Energies marines renouvelables, SER
• Aurore Gillmann, Affaires maritimes, RTE
• Matthieu Monnier, Responsable du Pôle Industrie, Offshore, Techniques & Territoires – FEE
• François Piccione, Coordinateur du réseau Océans, mers et littoraux, FNE
Personnes auditionnées dans le cadre des travaux
• Stéphane Baly, Négawatt
• Pauline Dijon, Management de projet, Parkwind
• Vincent Guénard, Service des Réseaux et Energies Renouvelable, ADEME
Relecture
Cette note a été discutée par le comité de lecture de La Fabrique Ecologique, composé de Nicolas Blanc, Géraud Guibert, Claire Larroque, Sandrine Maïsano, Guillaume Sainteny et Lucile Schmid.
Elle sera relue et fera l’objet de suggestions de la part des personnalités suivantes :
– Vincent Balès, Directeur général de WPD Offshore France
– Yara Chakhtoura, Directrice générale de Vattenfall Eolien SAS
Elle a enfin été validée par le Conseil d’administration de La Fabrique Ecologique.

Conformément aux règles de La Fabrique Ecologique, cette publication sera mise en ligne sur le site de l’association (www.lafabriqueecologique.fr) afin de recueillir l’avis et les propositions des internautes. Sa version définitive sera publiée par la suite.

2 commentaires

Contributeur

Il y a 17 jour(s)

Bonjour, les commentaires venaient à échéance aujourd'hui, 2 septembre 2019, mais vous pouvez les faire parvenir directement à anahita.grisoni@lafabriqueecologique.fr qui se chargera de les relayer. Bien cordialement.

Bonduelle Antoine

Il y a 22 jour(s)

Commentaire ouvert jusqu'en avril 2018? Bonjour Quel est le délai pour déposer des commentaires sur le texte de la note éolien offshore? Pas mal de suggestions possibles pour croiser le texte avec mes travaux en cours. Bien cordialement Antoine

Tous les commentaires sont soumis à modération avant publications.

Biodiversité

Climat

Économie circulaire

Économie, Finances

Politique Société

Territoires

37ème Atelier Co-Ecolo : Quelle prise en compte de la voix de l’environnement dans l’entreprise ?

LIRE

Article publié - Publié le 18 septembre 2019

Synthèse

Ce mardi 17 septembre 2019, une cinquantaine de personnes étaient présentes à la Maison des Acteurs du Paris Durable pour participer à notre 37ème Atelier Co-Ecologique et débattre de la Note "Quelle prise en compte de la voix de l'environnement dans l'entreprise ?". Cet Atelier a réuni les membres du Groupe de travail dont la Note est issue, ainsi que deux grands témoins : Patricia Savin, Présidente d'Orée, et Pierre Victoria, Directeur Développement Durable chez Véolia.

Biodiversité

Climat

Économie circulaire

Économie, Finances

Territoires

Quelle prise en compte de la voix de l’environnement dans l’entreprise ?

LIRE LA NOTE

Notes ouvertes au débat collaboratif - Publié le 18 septembre 2019

Synthèse

La nouvelle Note de La Fabrique Ecologique "Quelle prise en compte de la voix de l'environnement dans l'entreprise" issue du groupe de travail coprésidé par Mathilde Craker et Gérard Langlais est désormais disponible en ligne.
A la suite du vote définitif de la loi « Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises » dite loi PACTE, l’article 1833 du Code civil dispose que non seulement « Toute société doit avoir un objet licite et être constituée dans l'intérêt commun des associés » mais aussi que « La société est gérée dans son intérêt social, en prenant en considération les enjeux sociaux et environnementaux de son activité ». Les enjeux sociaux sont portés dans l’entreprise notamment par les instances représentatives du personnel, y compris dans des conseils d’administration. Mais qu’en est-il des enjeux environnementaux ?