Énergie

Mer et Littoral

Territoires

L’éolien offshore en France, un rattrapage indispensable.

 

 

Publié le 17 juillet 2019

Accueil > Publications > L’éolien offshore en France, un rattrapage indispensable.

Notes ouvertes au débat collaboratif

La nouvelle Note de La Fabrique Ecologique « L’éolien offshore en France, un rattrapage indispensable » issue du groupe de travail présidé par Florent Facq et Valentin Devriès est désormais disponible en ligne.
Avec près de 20 000 kilomètres de côtes, la France possède le deuxième plus grand espace maritime du monde, et le deuxième plus grand littoral en Europe, après le Danemark. Nous disposons ainsi du deuxième gisement éolien en mer européenne, avec une capacité évaluée à plus de 60 GW, ce qui correspond à 46% de la capacité du parc électrique actuellement installé en France….
TÉLÉCHARGER LA NOTE
Cette note est actuellement ouverte au débat collaboratif. Ceci signifie que chacun(e) peut contribuer à son amélioration en faisant des commentaires et surtout en proposant des amendements précis, soit ci-dessous ou par email à l’adresse contact@lafabriqueecologique.fr. À l’issue de cette période collaborative, le groupe de travail qui a rédigé le document initial se réunira une dernière fois pour retenir les amendements jugés pertinents. Leurs auteurs seront dans ce cas sollicités pour que leur nom figure, s’ils le souhaitent, dans la fiche de présentation de la note en tant que contributeur. La version définitive sera ensuite publiée. 
 
Membres du groupe de travail
• Florent Facq, Co-Président du Groupe de travail, Ingénieur
• Valentin Devriès, Co-Président du Groupe de travail, Ingénieur
• Anne Georgelin, Responsable de filières, Energies marines renouvelables, SER
• Aurore Gillmann, Affaires maritimes, RTE
• Matthieu Monnier, Responsable du Pôle Industrie, Offshore, Techniques & Territoires – FEE
• François Piccione, Coordinateur du réseau Océans, mers et littoraux, FNE
Personnes auditionnées dans le cadre des travaux
• Stéphane Baly, Négawatt
• Pauline Dijon, Management de projet, Parkwind
• Vincent Guénard, Service des Réseaux et Energies Renouvelable, ADEME
Relecture
Cette note a été discutée par le comité de lecture de La Fabrique Ecologique, composé de Nicolas Blanc, Géraud Guibert, Claire Larroque, Sandrine Maïsano, Guillaume Sainteny et Lucile Schmid.
Elle sera relue et fera l’objet de suggestions de la part des personnalités suivantes :
– Vincent Balès, Directeur général de WPD Offshore France
– Yara Chakhtoura, Directrice générale de Vattenfall Eolien SAS
Elle a enfin été validée par le Conseil d’administration de La Fabrique Ecologique.

Conformément aux règles de La Fabrique Ecologique, cette publication sera mise en ligne sur le site de l’association (www.lafabriqueecologique.fr) afin de recueillir l’avis et les propositions des internautes. Sa version définitive sera publiée par la suite.

1 commentaire

Pierre Musseau

Il y a 1 mois

Super note, mais dommage qu'elle ne mentionne pas de données économiques. Le différentiel de coût entre l'éolien offshore dans la mer du nord et les projets français était par le passé extravagant. A-t-on aujourd'hui réussi à baisser les coûts pour le rendre concurrentiel avec le PV au sol ou l'éolien terrestre? que peut-on encore faire pour comprimer ces coûts et ainsi justifier un investissement massif dans cette technologie au cours des prochaines années?

Tous les commentaires sont soumis à modération avant publications.

Climat

Politique Société

Territoires

Les communes, les intercommunalités et l’action climatique : comment accélérer la réduction des émissions de gaz à effet de serre

LIRE LA NOTE

Notes ouvertes au débat collaboratif - Publié le 20 novembre 2019

Synthèse

La nouvelle Note de La Fabrique Ecologique "Les communes, les intercommunalités et l'action climatique : comment accélérer la réduction des émissions de gaz à effet de serre" issue du groupe de travail présidé par Géraud Guibert est désormais disponible en ligne.
Chacun le sait, les collectivités locales jouent un rôle majeur en matière d’émissions de gaz à effet de serre et prennent de nombreuses initiatives. Les acteurs territoriaux se mobilisent de plus en plus, en France comme dans le monde. La question est alors de savoir si ces actions sont suffisantes pour être dans la ligne des objectifs fixés par l’accord de Paris.

 

Consommation

Énergie

Mobilité

Les Controverses Écologiques: Comment faciliter le développement d’initiatives énergétiques sur les territoires?

LIRE

Article publié - Publié le 18 novembre 2019

Synthèse

Ce 14 novembre, la Fabrique Ecologique en partenariat avec la Sorbonne Développement Durable proposait sa quatrième édition de Controverses Ecologiques autour de la question : « Comment faciliter le développement d’initiatives énergétiques sur les territoires ? ». Animé par Géraud Guibert, président de la Fabrique Ecologique, quatre personnalités étaient présentes: Marjolaine Meynier-Millefert, députée de l’Isère, Fanélie Carrey-Conte, Secrétaire Générale et directrice coopération à Enercoop, Michel Derdevet, Maître de Conférences à Sciences Po et Professeur au Collège d’Europe de Bruges et Marie Dégremont, chercheure au Centre de Sociologie des Organisations de Sciences Po Paris.
 
Dans une première partie de la Controverse, les intervenants ont relevé la multiplication des initiatives énergétiques locales ces dernières années. Pour Marie Dégremont, la volonté citoyenne de s’approprier les ressorts de la transition énergétique est devenue récurrente et cela nécessite de moins aborder la question sous un angle techniciste. Dans la même logique, Fanélie Carrey-Conte a relaté une partie de son expérience à Enercoop, qui développe des initiatives locales auprès des citoyens, et exprimé le caractère profondément démocratique de ce type de projets. Pour autant, Marjolaine Meynier-Millefert a souhaité questionner la place que doit avoir le citoyen dans un débat aussi technique et dont la responsabilité relève historiquement, notamment pour des questions de sécurité d’approvisionnement et de justice dans la distribution, de l’Etat.

Retrouvez un compte-rendu détaillé de l'évènement ici: