07

mars

2017

Les petits déjeuners

Évènement passé

Martine Billard, représentante du candidat Jean-Luc Mélenchon, était la quatrième invitée de notre cycle de Petits Déjeuners

Les intervenants

Martine Billard

Représentante du candidat Jean-Luc Mélenchon

La réaction de Martine Billard en vidéo

Les petits déjeuner de La Fabrique Ecologique autour des candidats à l'éléction présidentielle de 2017

Martine Billard, oratrice nationale de la France Insoumise et représentante de Jean-Luc Mélenchon, était la quatrième invitée du cycle de Petits Déjeuners de La Fabrique Ecologique, événements organisés en partenariat avec le journal Le Monde. L’occasion pour la coordinatrice du livret « Planification écologique » de présenter le programme écologique du candidat, ainsi que d’échanger avec les experts et acteurs engagés dans la transition écologique.
 
Martine Billard a souligné dans un premier temps la place centrale que l’urgence écologique et la justice sociale occupaient dans le programme de Jean-Luc Mélenchon. Pour répondre à cette question « d’intérêt général commun », il propose l’inscription dans la Constitution de la règle verte. Pour la mettre en œuvre un instrument : la planification écologique. Jean-Luc Mélenchon désire mettre en place un « protectionnisme solidaire », afin de mettre en œuvre les relocalisations et les circuits courts, ainsi que de faire appel à l’expertise citoyenne, associative, professionnelle et syndicale. Il souhaite également investir 50 milliards d’euros dans l’urgence écologique, avec pour objectifs de lutter contre la précarité énergétique et l’obsolescence programmée, développer l’écoconception des produits – la possibilité de les réparer et la nécessité de les recycler -, soutenir l’agriculture paysanne, ou encore favoriser la transition énergétique vers le tout renouvelable ainsi que la recherche.
Dans un second temps, Martine Billard a également pu répondre aux questions riches et nombreuses de la salle. Devant un public attentif et curieux, elle a pu approfondir la discussion sur des thématiques telles que la biodiversité, la mer, la diplomatie climatique ou le rôle des institutions ; des notions qui nécessitent avant tout des mesures concrètes. La représentante de Jean-Luc Mélenchon a par ailleurs rappelé son opposition à la ferme des 1000 vaches, à Notre-Dame-des-Landes et à Europacity, sa position en faveur de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, et de l’abandon de l’EPR de Flamanville.
Notre cycle de Petits Déjeuners se poursuivra jusqu’aux élections en s’appuyant sur les principes fondateurs de La Fabrique Ecologique, fondation pluraliste de l’écologie, en particulier en respectant dans les invitations un équilibre des principales sensibilités politiques.