01

février

2018

Les petits déjeuners

Évènement passé

La Fabrique Ecologique lance son nouveau cycle de petits déjeuners autour de la philosophe Corine Pelluchon

Les intervenants

Corine Pelluchon

Philosophe, auteure de "Ethique de la considération".

Revivez ce petit déjeuner en vidéo
Ce mercredi 31 janvier 2018, La Fabrique Ecologique a inauguré son nouveau cycle de petits déjeuners, au Café Imago, autour du thème « Comment réussir la transition écologique ? » en accueillant la philosophe Corine Pelluchon, auteure de « Ethique de la considération ». L’objectif de ce cycle : favoriser dans un cadre convivial l’échange entre des personnalités reconnues (économistes, chefs d’entreprises, chercheurs, etc.) avec une cinquantaine de personnes qui pensent, innovent et font la transition écologique.
 
Lors de ce premier petit-déjeuner, Corine Pelluchon a interrogé l’écart entre la théorie et la pratique sur la question écologique. Malgré notre conscience des enjeux du dérèglement climatique ou de la souffrance animale, nous faisons encore beaucoup trop peu. Pourquoi avons-nous tant de mal à changer nos comportements et nos styles de vie ? Comment donner aux individus le sens de l’obligation voire même leur donner du plaisir au changement ? La philosophe tente d’apporter des réponses dans son dernier ouvrage et propose une éthique de la considération.
Le débat a ensuite été ouvert avec la salle : discours catastrophiste, quels électrochocs pour faire bouger les individus, faut-il choquer pour faire agir ? Les questions ont permis à Corine Pelluchon de préciser sa pensée fondée sur un principe de transdescendance, un mouvement d’approfondissement de soi permettant d’éprouver le lien qui nous unit aux autres êtres vivants. Elle a conclu cette matinée par 3 vœux : au Secrétaire Général de l’ONU auquel elle demande l’interdiction de la corrida aux mineurs ; au Président de la République auquel elle demande l’interdiction de la captivité des animaux sauvages ; et enfin aux citoyens auxquels elle demande de prendre conscience de la gravité et de l’urgence de la situation, de partager les expériences négatives que provoquent cette prise de conscience en les partageant pour se mettre sur une trajectoire nous permettant d’agir pour le mieux.