Consommation

Comment dépasser le greenwashing ?

Publié le 9 octobre 2016

Accueil > Publications > Comment dépasser le greenwashing ?

Note définitive - N°17

Cette note est issue des travaux d’un groupe de réflexion réuni dans le cadre de La Fabrique Ecologique entre avril 2015 et avril 2016.
TÉLÉCHARGER LA NOTE Download an english version

Signataires

• Alexandre Pasche, président du groupe de travail, gérant Eco&co, vice-président de l’Association pour une communication plus responsable, chargé d’enseignement Master 1 et 2 Environnement de l’université de Cergy Pontoise.
• Annie Gautheron, avocate spécialisée publicité
Conformément aux règles de La Fabrique Ecologique, seuls les signataires de la note sont engagés par son contenu.
Leurs déclarations d’intérêts sont disponibles sur demande écrite adressée à l’association.

 

Autres membres du groupe de travail

• Nouredinne Aichour, directeur Claire&Net SAS
• Patrice Bouillon, INDECOSA CGT
• Sylvain Chapon, cadre supérieur au sein d’un groupe énergéticien
• Sarah Grau, directrice opérationnelle de La Fabrique Ecologique
• Stanislas Pottier, directeur développement durable du groupe Crédit Agricole
• Camille Anstotz, rapporteure du groupe de travail
• Mélanie Luchetens, rapporteure du groupe de travail
• Loïc Fel, directeur développement durable BETC
• Valérie Martin, directrice de la communicatin de l’ADEME

 

Relecture

Cette note a été validée par le Conseil d’administration de La Fabrique Ecologique, composé de Guillaume Duval, Marianne Greenwood, Géraud Guibert, Catherine Husson-Traoré, Jean Roman, Guillaume Saintey et Lucile Schmid.
La Fabrique Ecologique tient à remercier l’ensemble des contributeurs pour leurs remarques et commentaires avisés qui ont permis d’améliorer cette publication.
 

Remerciements d’Alexandre Pasche, président du Groupe de travail

Le groupe de travail, par la voix de son président Alexandre Pasche, tient à remercier Sarah Grau ainsi que l’équipe de La Fabrique Ecologique, Mathilde Soret et Alexis Gibellini, pour leur apport dans la rédaction de cette note ainsi que Camille Anstrotz et Mélanie Luchtens, pour leur travail recherche. Il tient aussi à remercier Yonnel Poivre-Lohé et Sauveur Fernandez.
Conformément aux règles de La Fabrique Ecologique, la note a été ouverte jusqu’à la fin du mois d’août 2016 sur le site de l’association (www.lafabriqueecologique.fr).

Consommation

International

Santé environnementale

Soirée de lancement de l’Atlas du Plastique

LIRE

Article publié - Publié le 3 mars 2020

Synthèse

« Nous vivons à une époque où nous touchons plus souvent du plastique que nous ne touchons ceux que nous aimons ». Voici les premiers mots de Jens Althoff, directeur du bureau de Paris de la Fondation Heinrich Böll. Cette soirée-débat a été organisée à l’occasion de la publication de l’Atlas du Plastique au Palais de la découverte.  Près de 200 personnes étaient présentes à cette soirée pour participer à nos tables-rondes, animées par Jules Hebert, coordinateur des programmes Transition énergétique, écologique et sociale à la Fondation Heinrich Böll – France et Anahita Grisoni, directrice opérationnelle de La Fabrique Ecologique.
Jens Althoff et Lucile Schmid, vice-présidente de La Fabrique Ecologique ont présenté l’Atlas du Plastique comme le résultat d’une coopération franco-allemande efficace sur le thème du plastique et de ses conséquences. Il est à la fois un « Atlas de responsabilisation » et une source d’inspiration qui nous invite à agir et à débattre sur des questions de justice sociale, d’écologie mais aussi de géopolitique, d’économie, de santé publique… Rappelons que nous ingérons en termes de plastique, l’équivalent d’une carte de crédit par semaine.

 

Retrouvez un compte-rendu détaillé de l'événement ici:

Consommation

Économie circulaire

Économie, Finances

Quelle voix pour l’environnement dans l’entreprise ?

LIRE LA NOTE

Note définitive - N°36 - Publié le 31 janvier 2020

Synthèse

Suite au vote définitif de la loi « Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises » dite loi PACTE, l’article 1833 du Code civil dispose que non seulement « Toute société doit avoir un objet licite et être constituée dans l'intérêt commun des associés » mais aussi que « La société est gérée dans son intérêt social, en prenant en considération les enjeux sociaux et environnementaux de son activité ».
Les enjeux sociaux sont portés dans l’entreprise notamment par les instances représentatives du personnel, y compris dans des conseils d’administration. Mais quid des enjeux environnementaux ?