Économie circulaire

Énergie

Territoires

Circuits courts de l’énergie et solidarités énergétiques locales

Publié le 25 mai 2022

Accueil > Publications > Circuits courts de l’énergie et solidarités énergétiques locales

Notes ouvertes au débat collaboratif - N°45

La Note de La Fabrique Ecologique « Circuits courts de l’énergie et solidarités énergétiques locales : Accélérer le développement de projets d’énergies renouvelables locales dans une dynamique circulaire » issue du groupe de travail co-présidé par Justine Bain Thouverez et Sébastien Delpont est désormais disponible en ligne.
La crise actuelle du marché de l’énergie nous rappelle l’urgence de gagner en résilience à travers plus de sobriété et d’efficacité énergétique d’une part, et par un développement des énergies renouvelables locales d’autre part. Cette Note s’attelle à montrer les bénéfices des circuits courts de l’énergie tout en exposant les multiples freins qui entravent le développement de ces projets.  
TÉLÉCHARGER LE PDF
Cette Note est actuellement ouverte à la co-construction citoyenne. Ceci signifie que chacun(e) peut contribuer à son amélioration en faisant des commentaires et surtout en proposant des amendements précis, soit ci-dessous ou par email à l’adresse contact@lafabriqueecologique.fr. À l’issue de cette période collaborative, le groupe de travail qui a rédigé le document initial se réunira une dernière fois pour retenir les amendements jugés pertinents. Leurs auteurs seront dans ce cas sollicités pour que leur nom figure, s’ils le souhaitent, dans la fiche de présentation de la note en tant que contributeur. La version définitive sera ensuite publiée. 

 

Composition du groupe de travail
Membres du groupe de travail
  • Pierre Henri Grenier Banque de la Transition 
  • Alexandra Batlle et André Joffre Tecsol 
  • Benoit Denis et Justine Bain Thouverez LLC et associés 
  • Aurélien Bertin Valoen 
  • Richard Loyen et David Gréau Enerplan
  • Clément Lacombe Université de Pau et des Pays de l’Adour
  • Germain GourantonNaldeo 
  • Delphine PujosDépartement du Gers 
  • Carine Sebi  et Anne-Lorène Vernay – Grenoble Ecole de Management 
  • Simon DucasseAtlansun 
  • Thibault Perraillon et Sébastien Delpont GreenFlex 
Grands témoins
  • Nicolas Ottdirecteur du développement, BCM Energy
  • Pierre Leroy2ème adjoint au maire de Puy-Saint-André, président du PETR Briançonnais, Écrins et Guillestrois Queyras, président de SEVE (Soleil Eau Vent Energie), président de la commission transition écologique de l’ANPP (400 territoires), auteur du livre « Passage délicat : Penser et panser le territoire »

1 commentaire

Hélène Rohmer

Il y a 5 mois

Bonjour, Il serait utile d'associer à vos réflexions les réseaux des collectifs citoyens de production d'énergie renouvelable : Énergie Partagée et Centrales Villageoises. Cordialement,

Écrire un commentaire

Tous les commentaires sont soumis à modération avant publications.



Agriculture

Biodiversité

Climat

Consommation

Eau

Économie circulaire

Dossier n°6 : « Les enjeux écologiques des élections européennes »

LIRE

Article publié - N°6 - Publié le 12 février 2024

Synthèse

Ce dossier vise à délivrer des propositions, dont la mise en œuvre dès le début du prochain mandat européen est indispensable pour atteindre la neutralité carbone et stopper la destruction de la biodiversité à l’horizon 2050. Composé de 4 chapitres structurants, ce dossier fait un état des lieux du contexte, des actions déjà menées et des principaux enjeux pour les prochaines années. Il y est question de climat et de biodiversité, d'agriculture et d'alimentation, d'énergie et d'entreprises et enfin, de citoyenneté et d'environnement. 

Agriculture

Consommation

Énergie

Les bioénergies : quelle place dans la transition énergétique ?

LIRE LA NOTE

Notes ouvertes au débat collaboratif - N°51 - Publié le 13 décembre 2023

Synthèse

La Note de La Fabrique Ecologique « Les bioénergies : quelle place dans la transition énergétique ? » issue du groupe de travail initié par François Demarcq est désormais disponible en ligne. Cette note a un double objectif : rappeler ce qu’est la biomasse, à quoi elle peut servir pour mettre en lumière les limites et les arbitrages nécessaires, et expliciter quelques messages simples pour une prise en compte raisonnée et partagée de la biomasse dans les politiques publiques. Alors que la révision de notre stratégie énergétique est un enjeu majeur pour atteindre la « neutralité carbone » en 2050, cette Note propose de redonner une juste place à la thématique de la biomasse, une source d'énergie majeure et « multiusages » insuffisamment prise en compte dans les débats publics.