Biodiversité

Agir pour la biodiversité : quel outil ? La configuration et les missions de l’agence française pour la biodiversité.

Publié le 20 mars 2015

Accueil > Publications > Agir pour la biodiversité : quel outil ? La configuration et les missions de l’agence française pour la biodiversité.

Note définitive - N°6

Cette note est issue des travaux d’un groupe de réflexion réuni dans le cadre de La Fabrique Ecologique entre septembre 2013 et mai 2014.
TÉLÉCHARGER LA NOTE

Signataires

•Yann Wehrling, Porte-parole du Mouvement démocrate en charge des questions de développement durable, Président du groupe de travail
•Henri Landes, Enseignant en développement durable à Sciences Po Paris, Co-fondateur de CliMates, rapporteur du groupe de travail
•Jeremy Alonso, Chef de projet biodiversité dans un bureau d’étude
•Sandrine Bélier, Ancienne députée européenne Europe Ecologie les Verts
•Samuel Dufay, Ingénieur environnement dans l’industrie
•Marc-William Millereau, Collaborateur politique spécialiste des questions environnementales
•Gaël Virlouvet, Consultant-formateur en prévention des déchets
Conformément aux règles de La Fabrique Ecologique, seuls les signataires de la note sont engagés par son contenu. Leurs déclarations d’intérêts sont disponibles sur demande écrite adressée à l’association.

 

Personnes rencontrées dans le cadre de ces travaux

•Sébastien Genest, Entrepreneur forestier et du paysage
•Zaïnil Nizaraly, Secrétaire Fédéral de la FEETS-FO (Fédération de l’Equipement, de l’Environnement, des Transports et des Services)
•Jacques Weber, Anthropologue, chargé de conférences à l’EHESS et à l’Université Paris VI

 

Relecture

Cette note a été discutée par le comité de lecture de La Fabrique Ecologique, composé de Camille Duday, Guillaume Duval, Géraud Guibert, Marc-Olivier Padis, Guillaume Sainteny et Lucile Schmid. Les personnalités suivantes ont été sollicitées pour relecture et éventuelles suggestions :
•Christophe Aubel, Directeur d’Humanité et biodiversité
•Marguerite Culot-Horth, Auteur d’un ouvrage sur la biodiversité
•Geneviève Gaillard, Députée des Deux Sèvres et rapporteur du projet de loi biodiversité
•François Letourneux, Président d’honneur de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN)
•Bernard Chevassus-au-Louis, Inspecteur général de l’Agriculture, ancien directeur de recherche à l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA), ancien président du Museum d’Histoire Naturelle
 
Elle a enfin été validée par le Conseil d’administration de La Fabrique Ecologique du 16 juin 2014.
Le groupe de travail, par la voix de son président, Yann Wehrling, tient à remercier : Géraud Guibert, Jenny Joussemet, Marie-Caroline Lopez pour leur aide et leurs conseils. 
Conformément aux règles de La Fabrique Ecologique, la note a été ouverte aux commentaires jusqu’à la fin du mois de septembre 2014 sur le site de l’association (www.lafabriqueecologique.fr). Parmi les amendements et contributions reçus, des suggestions des personnes suivantes ont été retenues : M. Bernard Chevassus-au-Louis, Mme Catherine Larrère, M. François Letourneux.

Biodiversité

Climat

Économie circulaire

Économie, Finances

Politique Société

Territoires

37ème Atelier Co-Ecolo : Quelle prise en compte de la voix de l’environnement dans l’entreprise ?

LIRE

Article publié - Publié le 18 septembre 2019

Synthèse

Ce mardi 17 septembre 2019, une cinquantaine de personnes étaient présentes à la Maison des Acteurs du Paris Durable pour participer à notre 37ème Atelier Co-Ecologique et débattre de la Note "Quelle prise en compte de la voix de l'environnement dans l'entreprise ?". Cet Atelier a réuni les membres du Groupe de travail dont la Note est issue, ainsi que deux grands témoins : Patricia Savin, Présidente d'Orée, et Pierre Victoria, Directeur Développement Durable chez Véolia.

Biodiversité

Climat

Économie circulaire

Économie, Finances

Territoires

Quelle prise en compte de la voix de l’environnement dans l’entreprise ?

LIRE LA NOTE

Notes ouvertes au débat collaboratif - Publié le 18 septembre 2019

Synthèse

La nouvelle Note de La Fabrique Ecologique "Quelle prise en compte de la voix de l'environnement dans l'entreprise" issue du groupe de travail coprésidé par Mathilde Craker et Gérard Langlais est désormais disponible en ligne.
A la suite du vote définitif de la loi « Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises » dite loi PACTE, l’article 1833 du Code civil dispose que non seulement « Toute société doit avoir un objet licite et être constituée dans l'intérêt commun des associés » mais aussi que « La société est gérée dans son intérêt social, en prenant en considération les enjeux sociaux et environnementaux de son activité ». Les enjeux sociaux sont portés dans l’entreprise notamment par les instances représentatives du personnel, y compris dans des conseils d’administration. Mais qu’en est-il des enjeux environnementaux ?