Lancement

juin

2018

Biodiversité

Climat

Économie, Finances

Santé environnementale

La voix de l'environnement dans l'entreprise

Intervenants

Gérard Langlais

Co-président

Mathilde Craker

Co-présidente

De par son activité, l’entreprise exerce des pressions sur l’écosystème en même temps qu’elle tente d’atteindre ses objectifs de rentabilité. La société dans son ensemble doit alors assumer ces conséquences négatives sur l’environnement. Face à cet enjeu, nombre d’entreprises ont intégré ces externalités négatives et déploient des actions, parfois structurantes, parfois cosmétiques, pour devenir socialement et écologiquement plus responsables. Le projet de loi PACTE a amplifié les débats sur l’objet social de l’entreprise et sur sa finalité qui, dans sa définition actuelle, se résume à la satisfaction des intérêts des salariés.
Faut-il faire confiance aux entreprises pour qu’elles prennent des engagements sociétaux et environnementaux structurants ? Ou doivent-elles être contraintes juridiquement à intégrer ces nouveaux engagements ?
Le groupe de travail abordera ces questions ainsi que l’effectivité d’outils juridiques internationaux, européens et nationaux pour faire entrer la voix de l’environnement dans l’entreprise. L’enjeu sera également de souligner les limites auxquelles chaque acteur d’une entreprise est confronté lorsqu’il porte cette voix. Au final, la note proposera des solutions concrètes pour prendre en compte les intérêts environnementaux au sein des entreprises, en s’attardant sur les modes de gouvernance et de dialogue (interne ou externe) à adopter.