Lancement

octobre

2018

Consommation

Europe

International

A quelles conditions les labels de commerce équitable peuvent-ils rendre le commerce international globalement plus équitable ?

Intervenants

Stéphane Fournier

Président

Le mouvement du commerce équitable est né dans les années 1970 en France comme au niveau international. Pour développer « un partenariat commercial, fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l’objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial ». Le concept de consommation responsable émergeant dans toutes les sphères de la société, les labels de commerce équitable se sont multipliés dans les années 2000. Dans cette désormais « jungle des labels », l’Etat français tente depuis 10 ans d’intervenir avec la mise en place d’une reconnaissance publique des labels de commerce équitable.
Alors que l’objectif originel du mouvement est que soient appliqués les principes du commerce équitable à l’ensemble du commerce international, qu’en est-il aujourd’hui ? Après 50 ans, dans quelle mesure le mouvement du commerce équitable a-t-il permis d’avoir un impact plus large pour les 2,5 milliards de producteurs et travailleurs dans le monde ? L’objectif de la note de la Fabrique Ecologique sur ce sujet sera, avec l’exemple du commerce équitable dans les filières agricoles, d’éclairer plus largement l’impact réel des labels éthiques atteignant une part importante d’un marché sur l’évolution globale vers des pratiques plus éthiques de l’ensemble des acteurs économiques de ce marché. A partir de ces travaux des pistes de recommandations pourront être formulées.