Biodiversité

Climat

Économie circulaire

Économie, Finances

Politique Société

Territoires

37ème Atelier Co-Ecolo : Quelle prise en compte de la voix de l’environnement dans l’entreprise ?

Publié le 18 septembre 2019

Accueil > Publications > 37ème Atelier Co-Ecolo : Quelle prise en compte de la voix de l’environnement dans l’entreprise ?

Article publié

Ce mardi 17 septembre 2019, une cinquantaine de personnes étaient présentes à la Maison des Acteurs du Paris Durable pour participer à notre 37ème Atelier Co-Ecologique et débattre de la Note « Quelle prise en compte de la voix de l’environnement dans l’entreprise ? ». Cet Atelier a réuni les membres du Groupe de travail dont la Note est issue, ainsi que deux grands témoins : Patricia Savin, Présidente d’Orée, et Pierre Victoria, Directeur Développement Durable chez Véolia.

TÉLÉCHARGER LA VERSION PROVISOIRE DE LA NOTE
Les échanges étaient animés par le journaliste Thomas Blosseville et ont permis de multiples interventions de la salle, notamment sur les effets de la loi Pacte au sein des entreprises, sur le rôle des critères extra-financiers ou encore sur celui des salariés « transféreurs » de bonnes pratiques environnementales.
Pour conclure, les auteurs de la Note ont présenté leurs trois propositions concrètes afin que la voix de l’environnement puisse être portée à l’intérieur des entreprises : créer dans l’entreprise une fonction de médiateur environnement ; intégrer un.e représentant.e de la Nature et des générations futures au Conseil d’Administration ou de Surveillance ou de Famille ; et faire l’examen systématique de l’application  du guide de bonnes pratiques dans chaque entreprise et communiquer sur le sujet

Retrouvez le compte-rendu complet de cet événement ici.

Politique Société

Petits déjeuners de la Fabrique Écologique : Damien Carême

LIRE

Article publié - Publié le 24 septembre 2019

Synthèse

Ce lundi 23 septembre 2019, le Café Imago nous accueillait pour une nouvelle édition des petits-déjeuners de La Fabrique Ecologique autour du thème « Comment réussir la transition écologique ? ». Notre invité était Damien Carême, député européen et ancien maire de la ville de Grande-Synthe.

Dans une première partie, Damien Carême est revenu sur la politique écologique et sociale qu’il a menée à Grande-Synthe lors de ses mandats de maire. L'élu a également évoqué sa récente expérience au sein des institutions européennes. Par la suite les échanges avec la salle ont permis d'approfondir d'aborder des points clés comme l'alimentation, l'éducation ou la mobilité. 

 

Retrouvez le compte rendu de cet événement ici

Territoires

Réparer la ville pour une régénération des lotissements

LIRE LA NOTE

Note définitive - Publié le 23 septembre 2019

Synthèse

67.000 hectares par an : c’est la surface moyenne artificialisée chaque année en France. Ce mouvement s’accélère depuis le début des années 1990 et ses conséquences dramatiques sont de mieux en mieux documentées : perte des terres agricoles, diminution des ressources en eau  potable, contribution aux phénomènes d’inondation, appauvrissement de la biodiversité, allongement des distances domicile-travail générant une hausse des émissions de CO2, hausse des dépenses d’équipements et de services publics, etc.